L’accueil, une tradition suisse 

L'Organisation des Nations Unies annonçait mercredi que 3800 personnes étaient décédées depuis janvier en tentant de traverser la méditerranée. Des chiffres qui devraient susciter chez nous toutes et tous de l'indignation et nous pousser à nous mobiliser pour que cela cesse.  Récemment j’avais eu l’occasion d’aller au Liban, en raison de l’Assemblée générale annuelle de l’Association internationale des maires francophones (AIMF, réseau de villes francophones), dont je fais partie du Bureau. Cette Assemblée se tient chaque année dans une autre ville francophone. En 2015, elle avait eu lieu à Tunis, ce qui a coïncidé par hasard avec le moment précis où le Quartet tunisien, qui avait œuvré à la une transition démocratique et pacifique, s’était vu décerner le Prix Nobel de la Paix.