Politique en faveur des aînés-es 

Les aînés-es ont une place de plus en plus importante dans notre cité. Leur nombre augmente naturellement, et c'est un groupe de plus en plus diversifié. La plupart reste très actif et souhaite développer aussi bien les loisirs que les engagements. Une partie des aînés-es continue de vivre dans une situation difficile, voire parfois précaire, malgré les améliorations provenant du 2ème pilier, dont pas toutes et tous n'ont pu bénéficier au vu de leur parcours professionnelle et personnel.

La Ville s'est montrée très présente en faveur des aînés-es ces dernières années, et Manuel Tornare en a fait une priorité de son action: soutien et collaboration avec les Clubs d'aînés-es, création des espaces de quartier, défense des prestations municipales en faveur des rentiers AVS/AI, création de Cité Seniors qui connaît un succès important, collaboration active avec les associations d'aînés-es qui sont regroupées dans une plateforme commune, etc.

Ces prochaines années, le potentiel de collaboration avec les aînés-es à titre individuel et avec leurs associations devra être pleinement exploité, non seulement sous forme de soutien à leurs besoins et leurs activités, mais aussi en termes d'échanges et d'implication dans la vie urbaine, comme source d'expérience et d'engagement pour d'autres composantes de la population. Et il faudra rester très attentif à la situation des personnes âgées isolées et précarisées, en développant des mesures spécifiques à leur intention.